Les 15 meilleurs raccourcis d’IntelliJ IDEA

Publié le par Delphine Massenhove

IntelliJ IDEA dispose de raccourcis clavier pour la plupart de ses commandes les plus fréquemment utilisées, notamment pour les actions liées à l’édition, à la navigation, à la refactorisation et au débogage. L’apprentissage et l’utilisation régulière de ces raccourcis permet de les intégrer à la mémoire musculaire et aide à rester en “état de flow”.

Vous trouverez une vidéo présentant tous ces raccourcis en action sur la chaîne YouTube IntelliJ IDEA.

Alt + Entrée

Commençons par le plus connu d’entre eux. Ce raccourci clavier peut être utilisé pour corriger à peu près tout, en vous présentant les actions adaptées au contexte dans lequel vous vous trouvez.

Lorsque vous voyez une erreur dans votre code, placez le curseur sur cette erreur et appuyez sur Alt+Entrée pour obtenir une liste de suggestions de corrections.

Vous pouvez également utiliser Alt et Entrée là où vous voyez des avertissements et des suggestions et choisir d’accepter l’une de ces suggestions.

Vous pouvez même utiliser Alt+Entrée sur du code qui ne comporte pas d’erreur, d’avertissement ou de suggestion : cela affichera les actions d’intention (l’une de mes préférées est l’ajout d’importations statiques) et les inspections qui sont activées mais non configurées pour vous avertir.

GIF animé montrant comment utiliser Alt + Entrée

F2

Si vous ne voulez pas utiliser la souris pour naviguer entre les erreurs et avertissements dans l’éditeur, alors utilisez F2 pour passer à la prochaine erreur, avertissement ou suggestion. En combinant ceci avec Alt+Entrée, vous pourrez voir toutes les suggestions et en choisir une, ou choisir d’appliquer la première suggestion avec Maj+Alt+Entrée.

GIF animé montrant comment utiliser F2

⌘1 ou Alt+1

Vous n’avez pas non plus besoin de la souris pour ouvrir les fenêtres d’outils. ⌘1 (MacOS) ou Alt+1 (Windows/Linux) permet d’ouvrir la fenêtre du projet et d’y placer le focus. Vous pouvez naviguer dans l’arborescence en utilisant les touches flèches et effectuer une recherche par saisie.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+1

Échap

Pour remettre le focus sur l’éditeur, appuyez sur la touche Échap. Quelle que soit la fenêtre d’outils ouverte, cela vous permettra de revenir à l’éditeur et de continuer à travailler sur le code. En fait, la touche Échap permet de fermer toute fenêtre contextuelle sans appliquer de modification.

Pour plus de conseils sur la navigation vers et à partir de l’éditeur, consultez les principes de base de l’éditeur.

GIF animé montrant comment utiliser Échap

⌘E ou Ctrl+E

La fenêtre projet n’est pas forcément le meilleur moyen de naviguer vers le fichier que vous recherchez. Vous pouvez visualiser les derniers fichiers ouverts en utilisant ⌘E (MacOS) ou Ctrl+E (Windows/Linux). La fenêtre des fichiers récents s’ouvre alors et vous pouvez y naviguer à l’aide des touches fléchées. Vous pouvez également ouvrir des fenêtres d’outils à partir de là, y compris celles qui n’ont pas de raccourci clavier. Comme dans toute fenêtre d’IntelliJ IDEA, il est possible d’effectuer une recherche par saisie.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+E

⌘B ou Ctrl+B

Nous souhaitons fréquemment pouvoir naviguer simplement dans le code. ⌘B (MacOS) ou Ctrl+B (Windows/Linux) permettent d’aller à la déclaration d’un symbole. Par exemple, en pressant ces touches sur un champ, le curseur se positionne sur la déclaration du champ. En pressant ces touches sur le nom d’une classe, on accède au fichier de la classe.  Si vous appuyez sur ⌥⌘B (MacOS) ou Ctrl+Alt+B (Windows/Linux), vous pouvez naviguer vers une implémentation à la place.

Consultez Navigation dans le code source pour plus de conseils de ce type.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+B

Alt+F7

Plutôt que de trouver la déclaration, nous voulons souvent trouver où quelque chose est utilisé. Cùest possible avec Alt+F7. Par exemple, en appuyant sur Alt et F7 sur ce nom d’interface, la fenêtre de recherche vous montrera tous les endroits où l’interface est utilisée, qu’il s’agisse d’une déclaration de champ ou d’une classe qui implémente cette interface.

GIF animé montrant comment utiliser Alt+F7

Ctrl Ctrl

En appuyant deux fois sur la touche Ctrl vous pouvez exécuter toute action depuis tout emplacement. Peu importe où vous vous trouvez dans l’EDI ou quel fichier est ouvert, le raccourci double Ctrl permet d’ouvrir la fenêtre Run Anything et d’afficher par défaut une liste des dernières configurations exécutées. Mais vous pouvez également saisir le nom de quelque chose à exécuter pour rechercher d’autres configurations d’exécution.

GIF animé montrant comment utiliser Ctrl Ctrl

⌥↑ / ⌥↓ ou Ctrl + W / Maj + Ctrl + W

Vous pouvez sélectionner des sections de code ascendantes ou descendantes près du curseur avec ⌥ et les flèches haut ou bas (MacOS) et Ctrl+W ou Ctrl+Maj+W (Windows/Linux). Lors de l’extension de la sélection, IntelliJ IDEA sélectionne automatiquement la prochaine expression valide dans les sections croissantes. ⌥↓ (MacOS) ou Ctrl+Maj+W (Windows/Linux), réduira à nouveau la sélection jusqu’au curseur.

GIF animé montrant comment utiliser Alt+Haut ou Bas

⌘/ ou Ctrl + /

En appuyant sur ⌘/ (MacOS) ou Ctrl+/ (Windows/Linux) n’importe où sur une ligne passera cette ligne de code en commentaire avec un commentaire de ligne. Le même raccourci permet d’annuler le commentaire si la ligne est déjà commentée.

Vous pouvez aussi utiliser ⌥⌘ (MacOS) ou Maj+Ctrl+/ (Windows/Linux) sur un bloc de code entier pour y ajouter un commentaire. En appuyant à nouveau sur ce raccourci avec le curseur placé dans le bloc de code, le commentaire de bloc sera supprimé.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+Barre Oblique

⇧⌘⏎ ou Maj+Ctrl+Entrée

Complete current statement, ⇧⌘⏎ (MacOS) ou Maj+Ctrl+Entrée (Windows/Linux), est l’un des raccourcis les plus utiles lorsque vous codez. Si nous avons l’habitude d’utiliser la saisie automatique de la déclaration pour écrire du code, la plupart du temps, cela ajoutera simplement un point-virgule à la fin du code. Mais cela fonctionne pour du code plus complexe. Par exemple, si vous l’utilisez lorsque vous écrivez une boucle “for”, IntelliJ IDEA ajoutera les accolades et placera votre curseur à l’intérieur du bloc. Dans une déclaration “if”, il peut ajouter les parenthèses et les accolades et placer à nouveau votre curseur au bon endroit. Même si l’EDI n’a pas besoin d’ajouter de code supplémentaire pour terminer votre déclaration,’ ce raccourci est utile pour placer le curseur là où vous en aurez besoin ensuite.

GIF animé montrant comment utiliser Maj+Cmd+Entrée

⌥⌘L ou Ctrl+Alt+L

Pour formater le fichier actuel selon les normes du projet facilement, utilisez ⌥⌘L (MacOS), ou Ctrl+Alt+L (Windows/Linux). Vous pouvez choisir de formater uniquement les lignes qui ont changé dans le fichier ou le fichier entier. Le formatage peut même ajouter des accolades si cela est requis par les normes. Vous pouvez modifier la portée du formatage. Par exemple, appuyez sur ⇧⌥⌘L (MacOS) ou Maj+Ctrl+Alt+L (Windows/Linux) et choisissez de reformater l’ensemble du fichier.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+L

⌃T ou Maj+Ctrl+Alt+T

Dans IntelliJ IDEA, la plupart des refactorisations automatisées ont leurs propres raccourcis, mais il est aussi possible d’accéder à toutes les refactorisations avec un seul raccourci : ⌃T (MacOS) ou Maj+Ctrl+Alt+T (Windows/Linux). En utilisant ce raccourci sur un symbole ou une sélection, vous obtenez un affichage des options de refactorisation disponibles. Sélectionnez ensuite une refactorisation, avec les touches fléchées et entrée ou via le numéro à gauche de la refactorisation de votre choix. La boite de dialogue affiche également le raccourci clavier de cette refactorisation, si il existe, afin que vous puissiez l’utiliser directement une prochaine fois.

GIF animé montrant comment utiliser Ctrl+T

⇧⌘A ou Maj+Ctrl+A

Pas besoin de mémoriser tous ces raccourcis. Utilisez Find Action, ⇧⌘A (MacOS) ou Maj+Ctrl+A (Windows/Linux) pour rechercher n’importe quelle action dans IntelliJ IDEA. Le menu déroulant affichera non seulement les actions, mais aussi leur raccourci. Find Action permet aussi de rechercher les paramètres afin de pouvoir les modifier, et de rechercher et d’ouvrir des fenêtres d’outils.

GIF animé montrant comment utiliser Cmd+Maj+A

Maj Maj

Le raccourci ultime est celui de search everywhere. Appuyez deux fois sur la touche Maj pour ouvrir une boîte de recherche qui vous permet de rechercher tout ce que vous souhaitez. De la même manière qu’avec Find Action, vous pouvez aussi rechercher et modifier les paramètres. La boîte de recherche affiche par défaut les fichiers récents, et peut donc être utilisée à la place de ⌘E / Ctrl+E. Lorsque vous saisissez quelque chose à rechercher, vous pouvez voir les résultats des classes, fichiers, symboles et actions. Search everywhere prend également en charge les commandes, vous pouvez ainsi rechercher des paramètres pour l’éditeur par exemple.

GIF animé montrant comment utiliser Maj Maj

Plus d’informations

Consultez la section Maîtriser les raccourcis clavier pour retrouver ces conseils et bien d’autres. N’oubliez pas que vous pouvez vérifier et modifier votre configuration clavier, qui est un autre endroit pour trouver des raccourcis clavier utiles et créer les vôtres. Vous pouvez également télécharger et imprimer la configuration clavier par défaut et placer ce document à un endroit où il sera toujours visible pendant que vous codez.

Il est aussi pratique de créer des abréviations pour trouver rapidement ce que vous utilisez fréquemment. Nous recommandons aux utilisateurs d’Ubuntu en particulier de consulter la section sur les conflits avec les raccourcis du système d’exploitation.

Un dernier conseil : pour vous entraîner à utiliser le clavier au lieu de la souris, essayez le plugin Key Promoter X. Lorsque vous utiliserez la souris au lieu du clavier pour réaliser une action, le raccourci clavier pour cette action se mettra à clignoter – un excellent rappel pour vous aider à mémoriser ce raccourci !

Connaître les principaux raccourcis clavier pour IntelliJ IDEA vous aidera à être plus productif et à conserver un niveau de concentration optimal.

Bon développement !

Auteur de l’article original en anglais : Trisha Gee