Le site web de JetBrains est désormais disponible en français

blog

En tant qu’éditeur de logiciels de développement, nous proposons des outils pour les langages et les technologies de programmation les plus utilisés. Et en tant qu’entreprise internationale, nous souhaitons permettre à un plus grand nombre de développeurs dans le monde d’avoir accès aux informations relatives à nos produits dans leur langue.

C’est pourquoi www.jetbrains.com propose maintenant des informations sur nos outils de développement et solutions pour le travail en équipe en Français, Allemand, Chinois (Simplifié), Coréen, Espagnol, Japonais et Russe. Nous prévoyons d’ajouter d’autres langues par la suite.

Vous pouvez choisir la langue que vous souhaitez à l’aide du sélecteur situé en bas de page.

Vos retours comptent pour nous : vous trouverez donc sur le côté droit de chaque page un bouton vous permettant de nous faire part de vos commentaires.

Découvrez notre site web en en Chinois (Simplifié), Français, Allemand, Japonais, Klingon, Corée, Russe, Espagnol !

L’ Équipe JetBrains

Posted in News | Leave a comment

KotlinConf 2019 Live : suivez l’événement en direct et posez vos questions !

La diffusion de l’événement KotlinConf en live stream est devenue une tradition. Les membres de la communauté ne pouvant pas être présents à la conférence peuvent ainsi la suivre en direct à distance.

KotlinConf Live propose 4 streams de présentations (la session “Hands-on Labs” ne sera pas diffusée), et en bonus cette année, des contenus uniquement accessibles en ligne : 12 entretiens avec les conférenciers menés par Huyen Tue Dao, elle aussi intervenante, et animatrice d’”Android Dialogs”.

stream_banners_1200x628_fr

La diffusion débutera avec la Keynote d’Andrey Breslav, Responsable de l’équipe Kotlin, et s’achèvera avec le panel de clôture. Lors de ce panel, les intervenants et l’équipe de développement de Kotlin répondront aux questions de la communauté. Si vous avez des questions à adresser au panel, nous vous invitons à les poster sur Twitter avec le hashtag #kc19ask.

Pour les fans de Kotlin, c’est l’opportunité de se retrouver pour assister ensemble à la diffusion de KotlinConf 2019. Si vous souhaitez organiser un événement KotlinConf 2019 Global à cette occasion, faites-le nous savoir pour bénéficier de notre support ! Retrouvez toutes les infos à ce sujet dans cet article.

Quoi, quand, comment

La diffusion commencera le 5 décembre à 9h00 (CET). Vous pourrez ensuite faire votre choix parmi les 4 streams des présentations au programme. Le planning de diffusion des interviews des intervenants par Huyen Tue Dao sera annoncé prochainement, suivez-nous sur Twitter @kotlinconf. La diffusion du panel de clôture aura lieu le 6 décembre à 17h15 (CET).

Vous pouvez vous connecter au live stream quand vous le souhaitez depuis la page d’accueil du site de la conférence kotlinconf.com. Pour vous assurez de ne rien manquer, inscrivez-vous pour recevoir les alertes. Nous vous enverrons un premier rappel 24 heures avant la keynote et un second lorsque nous serons en direct.

Si vous ne pouvez pas assister à la diffusion en direct, ou si vous êtes intéressé(e) par les quatre streams proposés, vous pourrez retrouver les enregistrements vidéos sur le site web de KotlinConf. Nous vous préviendrons de leur mise en ligne par email.

Bonne KotlinConf 2019 !

Auteur de l’article original en anglais : Alina Dolgikh

Posted in Event, News | Tagged , | Leave a comment

Découvrez Big Data Tools : Intégration de Spark et Notebooks Zeppelin dans IntelliJ IDEA

Hourra ! Nous avons une excellente nouvelle à vous annoncer. Après tout, ce n’est pas si souvent que JetBrains propose de nouveaux outils pour les développeurs. Maintenant que nous avons éveillé votre curiosité, il est temps de vous présenter Big Data Tools : un nouveau plugin IntelliJ IDEA intégrant Spark et permettant de prendre en charge l’édition et l’exécution des notebooks Zeppelin. Avec le plugin Big Data Tools, vous pouvez maintenant créer, éditer et exécuter des notebooks Zeppelin sans avoir à quitter votre EDI favori. Il propose la navigation intelligente, la saisie automatique du code, des inspections & et des correctifs rapides, ainsi que des refactorisations dans les notebooks.

Concrètement, qu’est-ce que ce plugin prend en charge ?

  • Navigation, création et suppression des notebooks
  • Aide au codage pour les paragraphes Scala
    • Saisie automatique du code
    • Refactorisation Rename
    • Extraction de variables, méthodes ou paramètres
    • Go to declaration
    • Afficher les utilisations
  • Création et suppression de paragraphes
  • Exécution de paragraphes
  • Parcourir la sortie des paragraphes
  • Prise en charge de la visualisation de base

Remarque : l’assistance au codage est actuellement limitée au code Scala. D’autres langages seront pris en charge ultérieurement. Nous prévoyons d’aller au-delà des notebooks Zeppelin et d’ajouter des fonctionnalités pus générales afin de rationaliser l’expérience de développement pour les ingénieurs et scientifiques de données, et plus largement pour les métiers lies au Big Data.

Si vous préférez une démonstration à une description écrite, regardez cette courte vidéo :

Ou mieux, n’attendez-plus et testez par vous-même ! Voici comment démarrer :

Comment utiliser le plugin ?

  • Vous devez utiliser la version 2019.2 d’IntelliJ IDEA Ultimate (Remarque : il ne fonctionne pas encore avec la version 2019.3 EAP).
  • Vérifiez que les plugins BashSupport, Python et Scala soient installés (ce qui est normalement le cas avec les versions les plus récentes). Pour l’instant, leur installation est manuelle, mais nous allons améliorer cela prochainement.
  • Installez la dernière version du plug-in Big Data Tools.
  • Si tout a bien fonctionné, après redémarrage de l’EDI vous devriez voir la fenêtre d’outils Big Data Tools sur la droite. Ouvrez-la, cliquez sur l’icône “+” dans la barre d’outils de cette fenêtre et choisissez Zeppelin.
  • Dans le dialogue de connexion Zeppelin, entrez les paramètres de connexion de votre instance Zeppelin (tels que l’hôte, le port, les informations d’identification, etc.). Utilisez Test Connection pour vérifier la connexion.
  • Une fois la configuration de Zeppelin terminée, vous en verrez l’instance dans la fenêtre d’outils, ainsi que l’arborescence des notebooks. N’hésitez pas à gérer les notebooks ou à les ouvrir dans l’éditeur.

Qu’est-ce qui est prévu ?

Tout d’abord, nous voulons améliorer l’intégration de Zeppelin et de Spark Nous prévoyons aussi davantage d’intégrations spécifiques au Big Data. Cela comprend l’intégration avec des systèmes de fichiers distribués tels que HDFS et S3, la visionneuse intégrée des fichiers Parquet et une meilleure prise en charge du code SQL.

Voici un calendrier provisoire pour les différentes fonctionnalités que nous avons sur notre feuille de route :

  • Novembre : Compatibilité avec IntelliJ IDEA Ultimate 2019.3 EAP
  • Novembre 2019 : Intégration avec S3 (explorateur de fichiers)
  • Décembre 2019 : assistance au codage basique pour SQL (surlignage, saisie automatique, formatage automatique, etc.)
  • Janvier 2020 : intégration avec HDFS (explorateur de fichiers) et la visionneuse Parquet
  • Février : intégration basique avec Hadoop et Spark (YARN et Spark UI, etc.).
  • Printemps/été 2020 : prise en charge de Python dans les notebooks Zeppelin (nous envisageons aussi de rendre le plugin compatible avec PyCharm Professional Edition, nous le confirmerons plus tard).

Cette feuille de route n’est pas gravée dans le marbre. Nous tenons à l’ajuster en fonction de vos retours pour nous assurer que nous allons dans la bonne direction. Alors n’hésitez pas à nous faire part de votre avis, qu’il s’agisse de votre avis sur une fonctionnalité, d’une demande de fonctionnalité supplémentaire ou d’un bug.

Qu’y a-t-il d’autre à savoir sur ce nouveau plugin ?

Le plugin Big Data Tools est maintenant compatible avec IntelliJ IDEA Ultimate. Cela signifie qu’il n’est pas disponible avec la version Community Edition. Nous ne savons pas encore si il sera inclus dans la version Community Edition mais ela n’est pas prévu pour l’instant.

De même, nous ne savons pas encore si la compatibilité du plugin sera assurée pour d’autres EDI. Pour le moment, nous prévoyons d’abord d’étendre la compatibilité à PyCharm Professional Edition. Nous serons ensuite plus à même d’envisager les évolutions possibles concernant les autres EDI.

Je n’ai pas de licence pour IntelliJ IDEA Ultimate. Comment puis-je essayer le plugin ?

  • Si vous êtes un contributeur actif à un projet open source en relation avec le Big Data, n’hésitez pas à nous contacter.
  • Si vous voulez écrire au sujet de Big Data Tools, contactez-nous et nous vous fournirons une version d’essai prolongée pour vous donner le temps de tester le plugin.
  • Si vous n’êtes ni contributeur, ni blogueur, mais êtes particulièrement intéressé par le Big Data, contactez-nous pour demander une version d’essai prolongée (jusqu’à 3 mois). Attention, cette offre est limitée.

Commentaires

Vos retours sur le plugin nous intéressent. Tout d’abord, vous pouvez nous faire part de vos commentaires et nous poser des questions ici.

Si vous trouvez des bugs ou souhaitez suggérer une fonctionnalité, vous pouvez créez un ticket via notre système de suivi de suivi des incidents.

Si vous avez essayé le plugin, vous pouvez nous faire part de votre retour d’expérience en répondant à ce court questionnaire.

Vos commentaires comptent pour nous car nous souhaitons rendre votre expérience de Spark, Zeppelin et Big Data aussi simple et agréable que possible et vous nous y aidez en partageant des retours constructifs.

Communauté Slack

Nous avons mis en place un espace de travail sur Slack pour faciliter la collaboration et le partage de commentaires. Rejoignez-le pour partager votre expérience avec notre équipe de développement de plugins et les autres utilisateurs.

The Drive to Develop!
L’Équipe JetBrains

Auteur de l’article original en anglais : Andrey Cheptsov

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , , | Leave a comment

8 Étapes pour assurer le succès d’un groupe d’utilisateurs

Créer un groupe d’utilisateurs n’a rien de simple. Mais travailler avec des gens qui partagent votre passion, tenir à jour et améliorer vos connaissances et compétences tout en apprenant de nouvelles choses et rencontrer de nouvelles personnes dans votre profession sont très gratifiants.

Chez JetBrains, nous formons une équipe de développeurs motivée et rassemblée autour de notre passion commune pour le code. La création d’outils remarquables serait tout simplement impossible sans l’inspiration, le travail d’équipe, les retours d’expérience et le sens du détail. Créer un groupe d’utilisateurs requiert aussi ces qualités.

Nous comptons parmi nous de nombreux organisateurs de groupes d’utilisateurs expérimentés et motivés . Dans cet article, nous partageons leurs conseils et leurs astuces pour assurer le succès de votre groupe d’utilisateurs.

Intervenants de la Communauté

Trouver des co-organisateurs

La gestion d’un groupe d’utilisateurs demande beaucoup plus de travail qu’il n’y paraît. Pour poser les bases d’un groupe opérationnel, il est essentiel de trouver des co-organisateurs qui partagent non seulement vos aspirations mais aussi les responsabilités, et qui soient en mesure de vous aider et de vous conseiller. Vous allez passer beaucoup de temps ensemble, entre le brainstorming, la programmation et l’organisation d’événements. Par conséquent, il est essentiel de choisir des personnes avec qui vous pouvez vous entendre.

“Cela va vous prendre du temps et vous aurez BESOIN d’aide. Par exemple, si vous tombez malade ou partez en vacances, il faut que quelqu’un puisse s’occuper du groupe.” (Rachel Appel, ancienne organisatrice de .NET Valley)

Rechercher des sponsors

Votre groupe d’utilisateurs peut être indépendant ou géré par votre entreprise. Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin de sources de financement pour couvrir les coûts de location de salles, les intervenants, les prix remis lors des événements… Et tout le reste.

S’il s’agit d’un groupe d’utilisateurs géré par l’entreprise, il est plus facile d’être sponsorisé pour les salles et les promotions. Vous pouvez envoyer des invitations en utilisant la liste d’adresses de l’entreprise, afin d’informer les participants éventuels, d’inviter des intervenants et de faire la promotion de la rencontre sur le site Web de l’entreprise. L’entreprise qui héberge les rencontres du groupe d’utilisateurs y trouve également un intérêt, car cela permet de mieux faire connaître sa marque sur le marché local.

“Nous avons commencé la recherche de sponsors très tôt et cela s’est révélé très utile. Nous avons ainsi pu organiser les choses plus sereinement. Par exemple, nous avons utilisé l’argent récolté pour faire un barbecue lors de l’une des rencontres, … Cela nous a aidés et cela a aidé les sponsors à renforcer leur visibilité, le sponsoring est donc une excellente solution !” (Maarten Balliauw, Azure User Group Belgique)

Choisir le bon lieu pour vos rencontres

Tout lieu facilement accessible, suffisamment tranquille et disposant d’un projecteur et d’un grand écran fera l’affaire. La WiFi gratuite est également un bonus.

“Les coûts constituent un élément clé. C’est aussi le cas pour le choix de l’emplacement. Trouver un endroit qui soit facilement accessible par les transports publics comme en voiture est essentiel” (Rachel Appel, ancienne organisatrice de .NET Valley)

Un bureau au sein d’une entreprise ou un lieu dédié à l’événementiel sont les solutions les plus largement choisies. Si un groupe d’utilisateurs a des sponsors, ils auront tendance à demander l’organisation de réunions dans leurs locaux.

“Lorsque nous recevons un intervenant, nous contactons nos sponsors pour savoir s’ils ont une salle disponible dans leurs locaux pour 30 à 40 personnes afin de pouvoir nous y rencontrer” (Maarten Balliauw, groupe d’utilisateurs Azure Belgique)

Vous recherchez un endroit un peu plus informel pour organiser un événement ? Essayez votre bar préféré ou un espace de coworking agréable. L’organisation d’une fête type “summer party” est une excellente occasion pour changer de format et pouvoir échanger dans une atmosphère plus détendue.

Inviter des intervenants

Vous pouvez commencer par rechercher des intervenants autour de vous, en utilisant votre réseau personnel ou professionnel, lors de conférences ou de rencontres d’autres groupes d’utilisateurs. Si un intervenant potentiel prévoit de venir dans votre ville, saisissez cette opportunité pour le contacter dès que possible et l’inviter à prendre la parole à votre événement.

“Rien ne vous empêche de contacter des personnes que vous ne connaissez pas par l’intermédiaire des réseaux sociaux, et ils seront généralement ravis de venir prendre la parole lors de votre événement à condition que vous remboursiez leurs frais” (Rachel Appel, ancienne organisatrice de .NET Valley)

Répertoriez bien toutes les personnes qui ont manifestent un intérêt pour votre groupe d’utilisateurs ou qui souhaitent prendre la parole. Tenez également une liste de participants et de sujets potentiels et contactez ces personnes lors de l’organisation de vos prochains événements.

Un intervenant n’est pas nécessairement quelqu’un de très connu avec des milliers d’abonnés sur Twitter. Il peut s’agir d’un membre de votre groupe qui participe à un projet particulièrement intéressant, travaille dans un domaine de pointe ou puisse contribuer à la résolution de questions complexes, et qui souhaite partager ses connaissances et son expérience.

“J’encourage les nouveaux membres à prendre la parole pour la première fois. Et à chaque rencontre, j’invite les participants à me contacter et à partager leurs idées. Souvent, ces idées qui deviennent les sujets de présentations quelques mois plus tard. Tout bon orateur a dû se lancer et commencer comme novice et les groupes d’utilisateurs peuvent vous aider à vous améliorer dans ce domaine. Mon objectif n’est pas d’inviter seulement de bons orateurs, mais d’aider les intervenants à améliorer leur prise de parole” (Anastasia Kazakova, groupe d’utilisateurs C++ de St. Pétersbourg)

Mais ne soyez pas trop frustré si vous ne trouvez pas d’intervenants ou s’ils annulent leur participation à la dernière minute :

“Toutes les rencontres ne requièrent pas la présence d’un intervenant. Les télé-sessions et les débats sont également des formats qui fonctionnent très bien” (Justin Kaeser, groupe d’utilisateurs Scala Munich)

Suivre votre plan

Une fois que vous avez une équipe organisatrice et un lieu pour vos rencontres, fixez une première date dans votre agenda et n’en changez plus. Cela évite à la fois la procrastination et la quête de perfection.

“Déléguez une partie du travail à une ou deux personnes, mais assurez-vous que vos objectifs sont parfaitement alignés. Recherchez d’autres responsables de groupes d’utilisateurs pour échanger avec eux, peu importe la technologie ou le domaine, et demandez-leur conseil. Effforcez-vous d’organiser des événements régulièrement, c’est une source motivation essentielle pour les membres de votre goupe.” (Yann Cebron, JUG Hanovre)

“Lancez-vous ! J’avais envie de créer un groupe d’utilisateurs depuis longtemps, mais je ne pensais pas en être capable. Parfois, entre autres difficultés, il m’arrive d’avoir du mal à trouver des intervenants pour les événements. Mais je ne baisse pas les bras car j’adore la communauté et j’ai l’impression de faire quelque chose d’utile”. (Anastasia Kazakova, groupe d’utilisateurs C++ St. Pétersbourg)

Organiser des rencontres régulièrement

L’organisation de rencontres régulières est un moyen efficace de promouvoir votre groupe d’utilisateurs et de recruter de nouveaux membres. Vous ne devez pas forcément voir grand immédiatement ; commencer avec un petit groupe motivé vous apportera de l’expérience et de la confiance pour la suite.

“Je m’efforce de planifier les événements du groupe suffisamment l’avance, ainsi lors d’un événement je peux inviter les participants en personne à venir assister à la prochaine rencontre. J’inclus généralement l’annonce de la rencontre suivante dans l’introduction de la présentation que je fais lors de l’événement en cours.” (Anastasia Kazakova, groupe d’utilisateurs C++ St. Pétersbourg)

Il est judicieux d’organiser les rencontres le même jour de chaque mois. Par exemple, le premier jeudi du mois. S’il existe déjà d’autres groupes d’utilisateurs locaux établis dans la zone dans laquelle vous vous trouvez, assurez-vous que les événements ne se chevauchent pas. Privilégiez les médias sociaux et le bouche-à-oreille pour inviter un maximum de monde participer à vos événements.

“Twitter et notre newsletter sont les canaux de communication les plus efficaces. LinkedIn et Facebook viennent en deuxième position.” (Maarten Balliauw, groupe d’utilisateurs Azure Belgique)

Utilisez tous les canaux de communication à votre disposition. Vous ne pourrez jamais sur-promouvoir un événement. Même les groupes d’utilisateurs les mieux organisés et les plus populaires connaissent des taux de participation décevants de temps à autre. Soyez donc prêt à persévérer.

“Je viens d’annoncer des événements sur meetup.com et il m’arrive d’envoyer des tweets sur mon propre compte Twitter (avec environ 1 300 abonnés), afin d’avoir une liste de réservations et une liste d’attente. Toutefois, entre 40 et 50 % des réservations sont régulièrement annulées. Cela ne me pose pas de problème, je sais que c’est la norme” (Anastasia Kazakova, groupe d’utilisateurs C++ St. Petersbourg)

Échangez avec les participants à vos événements

Impliquez la communauté : demandez aux participants ce qui les intéresse et qui ils souhaitent rencontrer. Certains groupes d’utilisateurs privilégient le format interactif pour la première réunion. Ils posent des questions et laissent les participants débattre. Cela permet aux organisateurs de déterminer les centres d’intérêt et les attentes des membres du groupe d’utilisateurs. Si vous faites une liste des points évoqués, vous obtiendrez des sujets pour vos prochains événements.

“Nous utilisions un formulaire Google pour collecter les retours après chaque événement, mais avons arrêté lorsque nous nous sommes aperçus que tout le monde ne l’utilisait pas et que cela n’était pas représentatif. Désormais, nous essayons de privilégier le dialogue avec les participants afin d’avoir leurs avis sur la rencontre/l’intervenant.” (Maarten Balliauw, groupe d’utilisateurs Azure User Group Belgique)

S’il y a beaucoup de questions après une présentation, vous pouvez proposer aux participants de poursuivre la discussion dans un bar proche.

Communauté JetBrains

Prévoir des prix pour les membres de votre groupe d’utilisateurs

Des autocollants, des bloc-notes, des t-shirts, des licences logicielles, feront d’excellents prix pour les participants vos événements. Cela n’est pas indispensable, mais c’est un petit plus convivial qui sera certainement apprécié par votre communauté et vous permettre d’évaluer l’intérêt de vos événements.

JetBrains procure aux groupes d’utilisateurs actifs des licences gratuites pour ses outils professionnels à faire gagner aux participants lors des événements de votre groupe d’utilisateurs. Nous proposons des solutions efficaces pour tous les langages et technologies les plus populaires: IntelliJ IDEA pour Java, ReSharper pour .NET, PhpStorm pour PHP, PyCharm pour Python, et bien d’autres.

Nous souhaitons encourager l’engagement des organisateurs de groupe d’utilisateurs auprès de leur communauté, c’est pourquoi nous leur proposons des abonnements annuels gratuits.

Compléter le formulaire en ligne pour bénéficier de notre support pour votre groupe d’utilisateurs ou envoyez-nous un email à community-support@jetbrains.com pour toute question :)

Auteur de l’article original en anglais : Nadya Davydova

Posted in Community | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Hub 2019.1 est disponible !

Hub 2019.1 introduit l’authentification universelle à deux facteurs, le support de la communauté en fonction de la langue et bien d’autres améliorations.

_f8ir02i

 

Authentification universelle à deux facteurs

Hub prend désormais en charge le second facteur d’authentification universelle standard pour une authentification en deux étapes. Par conséquent, vous pouvez utiliser une interface à jetons comme second facteur d’authentification. Cela permet de prendre en charge toutes sortes de clés de sécurité matérielles et de technologies biométriques.

matériel informatique

Assistance par la communauté basée sur la langue

L’interface utilisateur de Hub a été traduite en allemand, anglais américain, espagnol, français, japonais et russe. C’est un bon début mais il nous reste encore beaucoup de langues à couvrir. Vous disposez maintenant de l’option de passer à une langue prise en charge par la communauté d’utilisateurs de Hub. Si vous souhaitez travailler avec Hub dans l’une des langues qui n’est pas encore prise en charge officiellement par JetBrains, vous pouvez contribuer en partageant vos propres traductions.

Community_translations2

Authentification à deux facteurs requise

Une nouvelle option des paramètres de groupe vous permet de demander aux membres de votre groupe d’activer l’authentification à deux facteurs pour leurs comptes Hub. Cela vous permet de sécuriser l’accès aux installations Hub qui y sont connectées.

2facteurs

Fonctionnalités interrompues

Prise en charge d’Internet Explorer

À partir de Hub version 2019.1, nous ne garantissons plus des performances stables sous quelle que version d’Internet Explorer que ce soit, et nous n’assurerons plus la correction de bugs se manifestant uniquement dans ce navigateur. Si vous utilisez actuellement Hub depuis IE 11, nous vous recommandons de passer à un autre navigateur Web.

Pour plus de détails sur cette nouvelle version, consultez les Notes de publication. Consultez la documentation pour plus d’informations sur la configuration de ces fonctionnalités.

Tout cela vous paraît intéressant ? Alors, lancez-vous !

TÉLÉCHARGER

Pour toute question, veuillez contacter notre équipe support.

Auteure de l’article original en anglais : Natasha Katson

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment

YouTrack 2019.2 est disponible !

bannière

Nous poursuivons nos efforts pour améliorer constamment YouTrack. Dans cet article, je vous présente les dernières fonctionnalités incluses dans YouTrack 2019.2.

Workflows de machine d’état par type de ticket

Une machine d’état régule les transitions d’une valeur à l’autre pour un champ personnalisé. Dans cette version, nous avons ajouté la possibilité d’écrire des règles de machine d’état qui imposent des différents ensembles de transitions d’état en fonction de la valeur actuelle du champ spécifié. Cela vous permet d’associer des contraintes aux états des tickets pour différents types de tickets au sein du même projet.

Voici un exemple de workflow de ce type.

Pour plus de détails sur le workflow et ses règles, consultez la documentation.

Authentification universelle à deux facteurs

Lorsque vous sécurisez votre session YouTrack avec un second facteur d’authentification, vous pouvez associer votre compte avec un périphérique matériel compatible FIDO2. Cela permet de prendre en charge toutes sortes de clés de sécurité matérielles et de technologies biométriques.

Bannière de message visible dans l’ensemble du système

Il est désormais possible d’ajouter une bannière globale en haut de chaque page de YouTrack. Cette fonctionnalité remplace l’option précédemment prise en charge afin d’ajouter une bannière visible dans tout le système en chargeant un fichier sur votre serveur. Utilisez cette fonctionnalité pour publier des messages prévenant les utilisateurs en cas d’événements affectant tout le système, notamment les problèmes de performances, les maintenances planifiées ou toute autre mise à jour. Lorsque vous activez cette bannière elle est visible pour l’ensemble des utilisateurs sur votre instance, y compris les invités. Pour l’afficher, activez cette option sur la page des paramètres globaux et ajoutez-y votre texte.

bannière visible dans tout le système

Authentification à deux facteurs requise

Une nouvelle option dans les paramètres de groupe permet de demander aux membres du groupe d’activer l’authentification à deux facteurs pour leurs comptes Hub. Cela vous permet de sécuriser l’accès à votre installation YouTrack.

2facteurs

Mises à jour des listes de tickets

Nous poursuivons la mise à jour de la version expérimentale de la liste de tickets. La version actuelle inclut plusieurs mises à jour :

  • Comptage des tickets. Le nombre de tickets correspondant à la requête actuelle est désormais indiqué en tête de liste, de façon similaire aux commandes dans la barre d’outils.
  • Enregistrement de l’action pour la recherche en cours. L’option de sauvegarde des critères de recherche actuels en tant que recherche enregistrée est de retour. Vous pouvez enregistrer votre recherche en cliquant sur le bouton Signet dans la zone de recherche.
  • Paramètres de visibilité des champs. Nous’ avons ré-implémenté la commande permettant de choisir les champs visibles sur la liste de tickets.

Issue_list

Comme vous le savez, vos commentaires concernant la page de liste de tickets nous sont très utiles, vos retours seront donc particulièrement appréciés.

Traitement des données amélioré dans les rapports de temps

Plusieurs modifications apportées à la présentation et la manipulation des données dans les rapports de temps permettent de suivre et de quantifier le temps passé.

rapports

  • L’option d’affichage des types de travaux affiche les totaux pour chaque type de travail dans une colonne spécifique.
  • Une nouvelle option dans les paramètres du rapport vous permet d’afficher des valeurs pour les champs personnalisés lorsque les données sont présentées avec l’option « par ticket » dans le rapport calculé. Ce paramètre détermine également les champs à inclure dans le jeu de donnée qui peut être téléchargé au format CSV ou Excel.
  • Une nouvelle option du rapport calculé permet d’afficher le temps restant (estimation du temps non utilisé) et le temps total qui a été utilisé.

Les groupements, les totaux et les vues s’appliquent également aux données lorsque vous les exportez en format Excel. Cela expose des points supplémentaires de données pour référence dans les outils d’analyse externe.

Paramètres relatifs pour les dates dans le futur

La langage de la requête de recherche prend désormais en charge les valeurs prédéfinies pour les plages de dates dans le futur. Vous pouvez utiliser ces paramètres dans vos requêtes de recherche et paramètres de rapports pour trouver les événements qui sont planifiés pour demain, la semaine ou le mois prochain. Ces paramètres permettent aussi spécifier des dates dans les commandes. Cette fonction aide à trouver rapidement les tickets qui sont planifiées dans le futur.

relative_parametr

Prise en charge du mot de passe d’application pour les intégrations Bitbucket

Vous pouvez désormais connecter YouTrack à un référentiel BitBucket avec un nom d’utilisateur et un mot de passe d’application. Cela vous permet de configurer les intégrations avec un compte Bitbucket qui utilise la vérification en deux étapes. Cela signifie également que vous n’avez pas à stocker vos mots de passe personnels dans les paramètres d’intégration.

bitbucket

Fonctionnalités interrompues

Comme nous l’avons annoncé il y a quelques temps, à partir de la version 2019.2 de YouTrack nous ne garantissons plus des performances stables sous quelle que version d’Internet Explorer que ce soit, et nous n’assurerons plus la correction de bugs se manifestant uniquement dans ce navigateur.

C’est tout pour le moment. Lancez-vous, essayez YouTrack 2019.2 !

TÉLÉCHARGER

Vos commentaires comptent pour nous, alors n’hésitez pas à nous les communiquer dans la section ci-dessous.

Pour plus de détails sur cette version, consultez les notes de publication. Pour en savoir plus sur la configuration des nouvelles fonctionnalités, consultez la documentation la plus récente.

Si vous utilisez YouTrack dans le Cloud, votre instance sera automatiquement mise à jour, conformément à notre Calendrier de maintenance.

Auteure de l’article original en anglais : Natasha Katson

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment

Nouveautés d’Upsource 2019.1

CnsBLnca

Upsource 2019.1 est disponible ! Nous y avons ajouté plusieurs nouvelles fonctionnalités et amélioré ses performances pour fluidifier le processus de révision du code. Cette nouvelle version est également fournie avec IntelliJ IDEA 2019.1 et Hub 2018.4, et prend en charge les serveurs exécutant Mercurial 4.9 ou sa version plus récente.

Pour plus de détails, consultez la liste des points clés de cette version.

Un nouveau type de révision : merge reviews

Dans Upsource 2019.1, nous avons ajouté un type de révision totalement nouveau. Merge reviews permet de vérifier les modifications qui seront fusionnées dans la branche sélectionnée et d’identifier tout conflit avant de procéder à la fusion.

Merge_review

Gestion automatique des étiquettes de révision

Un nouveau workflow personnalisé permet d’ajouter et de supprimer les étiquettes de révision lors de la création ou de la modification de révisions.

Manage_review_labels

Description de la révision

Vous pouvez désormais fournir des informations supplémentaires sur les modifications et les objectifs de la révision dans la section descriptive prévue à cet effet.

review_description

Possibilité d’archiver les projets

Lorsqu’un projet est archivé, Upsource arrête la recherche de modifications dans le référentiel VCS et désactive la création de révisions. En marquant les projets existants comme archivés, vous pouvez communiquer leur statut clairement aux personnes qui les consultent et améliorer les performances des grandes installations.

Archive_project

Mentionner les groupes dans les discussions

Il est parfois nécessaire d’obtenir l’avis de toutes les personnes concernées lors d’une discussion relative au code, c’est pourquoi nous avons ajouté la possibilité de faire connaître une telle discussion à l’ensemble du groupe.

mention

Spécifier les délais de révision en jours ouvrables

Les weekends sont désormais pris en compte lors de la définition d’un nouveau délai de révision.

Review_deadline

Webhooks pour les réactions

Nous avons mis des webhooks à votre disposition pour vous permettre d’ajouter et de retirer des réactions aux commentaires.

Webhooks

Vous retrouverez la liste complète des modifications sur notre page de suivi des tickets.

Pour essayer Upsource 2019.1, téléchargez sa build depuis notre site Web et n’oubliez pas de sauvegarder votre instance active !

Auteure de l’article original en anglais : Natasha Katson

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment

Le meilleur de JetBrains Toolbox 2019.1 : demandez plus à vos outils

JetBrains Toolbox 2019.1

Nous avons remanié l’ensemble des outils de bureau JetBrains pour vous aider à améliorer votre productivité et à tirer le meilleur parti des innovations apportées par les toutes dernières technologies.

Avant de voir les nouveautés en détail, saviez-vous que l’application Toolbox simplifie la réalisation des mises à jour ? Nous vous recommandons de l’installer, si ce n’est pas déjà fait. Elle peut vous aider à mieux suivre tous vos outils et la disponibilité de leurs mises à jour, et elle est gratuite ! Essayez la dernière version de Toolbox App 1.14 qui inclut la prise en charge de Google Android Studio, la possibilité de revenir à une version antérieure, une option pour changer l’ordre de vos EDI et les renommer, et bien plus encore.

Télécharger l’application Toolbox

Sans plus attendre, voici les produits pour lesquels les mises à jour sont prêtes à l’installation et à l’utilisation.

IntelliJ IDEA 2019.1 est fourni avec de nouveaux thèmes et la prise en charge officielle de la personnalisation des thèmes – Vous pouvez désormais créer vos propres thèmes facilement ! Les Expressions Switch de Java 12 (Aperçu) sont prises en charge avec plusieurs nouvelles inspections, ainsi que des correctifs rapides pour vous aider à la prise en main. Il est à présent possible d’attacher le débogueur à une application Java s’exécutant dans un conteneur Docker. Les autres améliorations concernent entre autres la prise en charge améliorée de Build Tools et des bonus VSC.

CLion 2019.1 inclut un « starter pack » qui regroupe les fonctionnalités de développement intégré que vous devriez essayer. Ses refactorisations C++ sont plus précises, et le surlignage du code est passé à Clangd pour rendre l’éditeur plus réactif. Pour vous aider à suivre votre style de codage préféré, CLion intègre l’outil reconnu ClangFormat et assure la prise en charge de différents schémas de nommage C/C++. Si vous travaillez sur des projets de bases de données de compilation, vous pouvez désormais créer des configurations cible et d’exécution/débogage indépendantes du système de build.

GoLand 2019.1 vous permet d’atteindre des sommets de productivité dans votre expérience de profilage, grâce à la prise en charge étendue d’outils intégrant des profileurs de mémoire, de processeurs, Mutex et Blocking. Il améliore également le débogage, ajoute de nouvelles refactorisations et vous signale les erreurs potentielles de différentes façons lors de l’utilisation d’expressions nil. De plus, vous pouvez désormais télécharger et installer tout SDK Go directement depuis l’EDI, tout en conservant une sensation de familiarité grâce à la nouvelle configuration clavier Sublime Text pré-configurée.

PyCharm 2019.1 apporte la prise en charge de Jupyter Notebook, la documentation rapide mise à jour de CSS et bien plus encore. La prise en charge de Jupyter Notebook a été totalement remaniée et facilite l’édition directe de notebooks, l’exécution et le débogage de cellules, ainsi que la gestion des noyaux. Les autres améliorations incluent la vérification du typage Python lors de l’affectation des variables, la prise en charge des tests Pytest multiprocessus et bien plus encore.

WebStorm 2019.1 apporte de nouvelles intentions intelligentes qui permettent d’introduire la destructuration et les fonctions asynchrones dans votre code JavaScript, d’améliorer la prise en charge d’Angular, de mettre à jour la documentation pour CSS et HTML, ainsi qu’une nouvelle console de débogage encore plus puissante.
REMARQUE : cette nouvelle fonctionnalité est également disponible dans la plupart des EDI qui prennent en charge le développement Web, notamment IntelliJ IDEA, PyCharm et PhpStorm entre autres.

PhpStorm 2019.1 assure de meilleures performances, améliore la stabilité et apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités. Déboguez les modèles Twig et Laravel ; identifiez le code « mort » ; utilisez de nouvelles refactorisations, intentions et correctifs rapides ; profitez de la saisie de code améliorée au moyen des nouvelles fonctionnalités de .phpstorm.meta.php ; profitez d’outils plus robustes pour le code PHP, le Web et les bases de données.

ReSharper Ultimate 2019.1 assure la prise en charge complète de Visual Studio 2019.1 et la prise en charge initiale de C# 8.0. Cette version inclut des références d’optimisation permettant de travailler sur les projets de SDK, ainsi que plusieurs améliorations portant sur la mise en forme du code. Go to Text pemet désormais d’exécuter des recherches dans l’ensemble des fichiers d’une solution, tandis que les conseils de code de l’éditeur couvrent davantage de situations. Les projets C++ démarrent beaucoup plus rapidement et des fonctionnalités de prise en charge du langage C++20 sont disponibles.

DataGrip 2019.1 ioffre la prise en charge de Snowflake, Hive, Greenplum et Vertica. La nouvelle version comporte également une boîte de dialogue de connexion remaniée, de nouvelles inspections et bien plus encore.

RubyMine 2019.1 apporte la prise en charge des exécutables docker-compose pour faciliter le travail avec Docker. Son tout nouveau profileur natif permet d’identifier les sections de code qui ralentissent votre application. Cette version permet également de bénéficier d’une prise en charge totale de Factory Bot et hérite de toutes les nouvelles améliorations portant sur JavaScript, les bases de données, l’interface et Git propres à la plateforme IntelliJ.

AppCode 2019.1 fournit la prise en charge de Swift, la résolution correcte des sources générées par Core Data et Intents, la possibilité d’attachement à un processus de périphérique, la prise en charge du langage et des paramètres régionaux de l’application, ainsi que des builds incrémentales plus rapides !

Rider 2019.1 propose la couverture complète du code, les tests continus et le profilage des performances sous macOS et Linux ! Pour le développement sous Windows, le concepteur Windows Forms et Edit & Continue, deux améliorations très demandées, sont désormais disponibles. La prise en charge de Xamarin atteint un nouveau niveau et ajoute JetBrains Xamarin SDK, l’intégration de Xcode, un nouvel Assistant Android SDK et la prise en charge d’Android en tant que plug-in distinct dans le référentiel de plugins.

Nous améliorons constamment nos outils pour vous offrir une meilleure expérience. Qu’aimeriez-vous voir ajouté ou amélioré ? Faites-le nous savoir – nous sommes à votre écoute !

L’équipe JetBrains
The Drive to Develop

Auteur de l’article original en anglais : Marina Kovaleva

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment

Bienvenue dans ReSharper Ultimate 2019.1 !

La première mise à jour annuelle de ReSharper Ultimate est disponible. Téléchargez ReSharper Ultimate 2019.1 dès aujourd’hui !

ReSharper Ultimate 2019.1 est maintenant disponible

En complément de plus de 400 correctifs et améliorations, ReSharper 2019.1 apporte les nouveautés suivantes :

  • Prise en charge initiale de C# 8. ReSharper prend en charge les nouvelles fonctionnalités de ce langage, telles que les plages et l’index des expressions end, les affectations Null-Coalescing, les expressions switch, l’expression tuple dans une déclaration switch, les fonctions locales statiques, les flux asynchrones, les types de référence nullable, les schémas récursifs et l’utilisation de déclarations.
  • Prise en charge de la dernière version de Visual Studio 2019 RTM, ce qui inclut notamment la prise en charge de l’API de “chargement automatique des packages asynchrones” de Visual Studio 2019.
  • Possibilité de désactiver totalement la prise en charge des langages web (si vous n’en avez pas besoin) pour améliorer la performance globale.
  • Conseils de nom de paramètre désormais disponibles pour les utilisations d’attributs et pour les appels StringFormatMethod.
    Suggestion de nom de paramètre
  • Assistants de typage améliorés pour les annotations de conditions null.
  • Mises à jour de formatage du code permettant d’exporter les paramètres de mise en forme et de style du code dans le fichier .editorconfig ; détection des paramètres de mise en forme en arrière-plan ; le nouveau profil intégré Code Cleanup et bien plus encore. Pour plus de détails, consultez cet article de blog.
  • Nouvel assistant de typage pour annuler l’indentation du code lorsque vous appuyez sur la touche Retour arrière.
    Assistant de saisie pour le retrait négatif du code
  • Fonction Optimize References qui analyse les références de packages non utilisées dans les projets de SDK.
  • Recherches Go to Text portant sur tous les fichiers texte d’une solution.

Consultez la page Nouveautés de ReSharper pour plus d’informations sur les nouvelles fonctionnalités et améliorations apportées à ReSharper 2019.1.

D’autres outils ReSharper Ultimate ont également fait l’objet de mises à jour significatives :

  • ReSharper C++ 2019.1 accélère considérablement le démarrage de vos projets et prend en charge les Contrats C++20, l’opérateur de comparaison trilatérale et d’autres fonctionnalités de langage. Il accélère également de nombreuses actions de navigation, introduit une approche plus flexible de l’intégration de Clang-Tidy et améliore la prise en charge des tests unitaires. Les développeurs Unreal Engine 4 disposent désormais, entre autres, de la saisie automatique pour les spécificateurs de réflexion, de la prise en charge des conventions de nommage UE4 et de l’auto-importation améliorée.
  • dotCover 2019.1 s’intègre avec Rider, ce qui permet d’analyser la couverture des tests unitaires et des tests continus des applications .NET Core sous Windows, macOS et Linux.
    Code_coverage_on_mac
  • dotTrace 2019.1 permet de profiler les applications Mono et Unity sous Windows, macOS et Linux.
  • dotMemory 2019.1 assure la prise en charge initiale de .NET Core 3.0 et peut accéder immédiatement à la déclaration de type de l’objet dans Rider.
  • dotPeek 2019.1 ajoute la navigation au code source à partir d’un nœud de jeton de document, ainsi que la navigation jusqu’à la vue XML du contenu PDB dans l’arborescence de métadonnées. L’Assembly Explorer ajoute le nœud Dependencies pour les packages NuGet et permet de naviguer jusqu’aux fichiers nuspec en double-cliquant sur le nœud NuGet.

Télécharger ReSharper Ultimate

L’article Bienvenue dans ReSharper Ultimate 2019.1 ! a été publié pour la première fois sur le blog .NET Tools.

Auteur de l’article original en anglais : Daria Dovzhikova

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment

Rider 2019.1 est disponible !

Nous avons le plaisir d’annoncer la première mise à jour majeure de cette année pour Rider – Voici Rider 2019.1 !

Rider 2019.1 est disponible

Avec cette nouvelle version, Rider 2019.1 bénéficie de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations :

  • Concepteur WinForms. Le concepteur WinForms tant attendu permet de créer, d’observer et de modifier l’interface de votre application Windows Forms. De plus, il dispose du nouveau modèle de projet Windows Form Application.Concepteur WinForms dans Rider 2019.1
  • Edit & Continue. Disponible uniquement sous Windows actuellement, cette fonctionnalité permet d’appliquer des modifications au code source lorsque l’application bute sur un point d’arrêt. Lors de la reprise, les modifications s’appliquent automatiquement au code.
  • La couverture des tests unitaires et les tests en continu pour .NET Core sont désormais disponibles sous Linux et macOS. Remarque importante : dans la version 2019.1, l’analyse de la couverture des tests unitaires est disponible uniquement pour les applications .NET Core 2.0+.Code_coverage_on_mac
  • La prise en charge de Xamarin atteint de nouveaux sommets avec l’intégration de Xcode : JetBrains Xamarin SDK permet de développer Xamarin sous Windows/macOS sans avoir à installer Visual Studio. Le nouvel assistant du SDK Android permet de gérer tous les SDK indispensables au développement Android directement depuis la boîte de dialogue Settings/Preferences.
  • Les langages en relation avec le web sur les pages Razor ont été déplacés vers le moteur WebStorm. Profitez de la prise en charge d’Emmet et de l’aide avancée au codage pour Angular, React, Vue.js et Meteor directement dans vos vues Razor. D’autre part, Rider 2019.1 assure une meilleure prise en charge pour TypeScript depuis les fichiers .vue, améliore la prise en charge d’ESLint et TSLint, ainsi que la prise en charge des fonctionnalités Less 3.0 et des tests Cucumber écrits dans TypeScript.
  • Prise en charge initiale de C# 8.0. Grâce à ReSharper, Rider 2019.1 prend en charge les nouvelles fonctionnalités de ce langage, telles que les plages et l’index des expressions end, les affectations Null-Coalescing, les expressions switch, l’expression tuple dans une déclaration switch, les fonctions locales statiques, les flux asynchrones, les types de référence nullable, les schémas récursifs et l’utilisation de déclarations.
  • L’option Rename for F#-defined symbols est fonctionne désormais pour l’ensemble de la solution. Pour consulter la liste complète des modifications de la prise en charge de F# dans Rider 2019.1, utilisez ce lien.
  • La prise en charge des tests unitaires par Rider 2019.1 est maintenant plus performante et consomme moins de mémoire.
  • Les mises à jour de Code Editor incluent une info-bulle Parameter Info améliorée, des intentions provenant de WebStorm et DataGrip, sans oublier la navigation structurelle de ReSharper. Le module de mise en forme du code bénéficie d’un nouvel assistant de mise en forme pour appliquer le retrait négatif du code lorsque vous appuyez sur la touche Retour arrière, ainsi que le bouton « Export settings to .editorconfig » qui permet de stocker les paramètres de mise en forme du code dans le fichier EditorConfig, afin d’assurer la cohérence de ces paramètres avec les collaborateurs utilisant Rider.
  • Prise en charge de bases de données : Greenplum, Vertica, Snowflake et Apache Hive sont désormais prises en charge. La saisie automatique prend en charge les déclarations combinées pour CREATE et DROP.
  • Cette version a été l’occasion d’inclure la fenêtre de la visionneuse IL (Intermediate Language) de ReSharper dans Rider. Cette visionneuse affiche les instructions IL de la classe ou de la méthode qui est ouverte dans l’éditeur et prend en charge C#, VB.NET et F#.Visionneuse IL dans Rider 2019.1
  • Profilage des performances multi-plateformes pour les applications Mono et Mono Unity. Les applications .NET Core seront prises en charge lors des prochaines mises à jour.
  • Les améliorations de la prise en charge d’Unity comprennent : le profilage des performances pour l’éditeur Unity, des performances améliorées de l’indexation des projets Unity, la prise en charge initiale d’ECS, de nouvelles inspections de code et le débogage en un clic des tests unitaires du mode d’édition s’exécutant dans l’éditeur Unity. Le fait de renommer une méthode ou une propriété utilisée en tant que gestionnaire d’évènements Unity renomme également les différentes utilisations dans les scènes, les ressources et les prefabs de type texte.
  • Prise en charge d’IIS Express pour les applications ASP.NET Core.
  • Nouvelles boîtes de dialogue pour les fichiers natifs sous Windows.
  • Breadcrumbs prend désormais en charge les fichiers C#, VB.NET et F#, ce qui vous permet de comprendre rapidement la position de votre curseur par rapport à la structure du document actuel.
  • Prise en charge de la publication des applications web ASP.NET Classic dans les dossiers locaux ou sur FTP.
  • Nouvelle fenêtre contextuelle de navigation très pratique appelée « Recent Locations ».
  • Rider prend désormais en charge les thèmes personnalisés.
  • Le plugin Azure prend en charge l’exécution, le débogage et le déploiement des fonctions Azure. La nouvelle version de Rider peut également générer des règles de pare-feu de base de données SQL et se connecter à la base de données directement.

Pour connaître toutes les nouvelles fonctionnalités et améliorations apportées par Rider 2019.1, rendez-vous sur la page Nouveautés… ou téléchargez simplement Rider 2019.1 pour l’essayer.

Télécharger Rider

L’article Rider 2019.1 est disponible ! a été publié pour la première fois sur le blog .NET Tools.

Auteur de l’article original en anglais : Daria Dovzhikova

Posted in New features, Release Announcements | Tagged , | Leave a comment