Découvrez GoLand 2020.1 — Encore plus intelligent et rapide

GoLand 2020.1 est disponible !

Cette nouvelle version de GoLand apporte de nombreuses mises à niveau pour la prise en charge des modules Go, ainsi que des fonctionnalités d’édition de code nécessitant peu ou pas d’interaction de l’utilisateur et des possibilités de saisie automatique du code étendues.

Par ailleurs, elle comporte des nouvelles inspections de code, des correctifs rapides supplémentaires et des améliorations comme le nouveau mode LightEdit, qui vous permet d’ouvrir un fichier dans l’éditeur de texte sans créer ou charger un projet, des vérification grammaticale et orthographiques intelligentes, et de nouvelles fonctionnalités pour le développement web et le travail avec des bases de données.

blog@2x-4

Pour en savoir plus sur les nouvelles fonctionnalités, consultez la page Nouveautés qui comprend une présentation complète de la version, avec des GIF et des captures d’écran.

Télécharger GoLand 2020.1

Si vous préférez tester cette nouvelle version par vous-même, vous pouvez suivre un tutoriel directement dans l’EDI. Ce tutoriel sur les fonctionnalités de GoLand 2020.1 est situé au-dessus de votre liste de projets sur l’écran d’accueil ou accessible depuis l’onglet Learn dans l’éditeur. Veuillez noter que pour des raisons techniques, le tutoriel ne couvre pas toutes les fonctionnalités introduites dans la version.

Notez également que nous ne fournissons plus de builds avec JBR8 et qu’il n’y a donc pas de correctifs de la version 2019.3.x vers la version 2020.1. Si vous avez un EDI avec JBR8, une notification de mise à jour s’affichera avec les boutons Update et Restart, mais vous obtiendrez une erreur 403 si vous les utilisez. Nous vous recommandons de télécharger la nouvelle version de l’EDI à partir de notre site web avec JBR11.

 

Principales nouveautés

Modules Go

Nous avons étendu la prise en charge des modules Go de différentes manières. Vous pouvez désormais :

  • Configurer les valeurs par défaut des variables d’environnement à l’aide d’un nouvelle boîte de dialogue.
  • Bénéficier de la saisie automatique du code, des refactorisations et des fonctionnalités de navigation dans le fichier go.mod.
  • Récupérer les dépendances manquantes et supprimer celles qui ne sont pas utilisées à la volée.
  • Appeler Find Usages dans la vue Project View pour découvrir où le chemin vers un répertoire particulier est utilisé dans le fichier go.mod.
  • Recevoir des notifications pour vous aider à éviter les commits de remplacements avec des chemins d’accès locaux.

Des fonctionnalités de saisie automatique du code que vous n’avez pas besoin d’apprendre à utiliser

Nous disons NON au code passe-partout :

  • GoLand 2020.1 proposera if err != nil { … } pour compléter un schéma de traitement des erreurs. Il vous suffit de saisir “if” à l’intérieur de la fonction.
  • Définissez plus rapidement les types de struct et d’interface en écrivant simplement le mot-clé “type” ou “struct” et “interface”.
  • L’action Fill Fields ajoute des espaces après les deux-points lorsque les règles de formatage l’exigent, ainsi qu’une virgule à la fin de l’instruction dans les déclarations de littéraux composites.
  • Lorsque vous travaillez avec des cartes, la saisie automatique du code déplace le curseur derrière le crochet de fermeture une fois que vous avez complété un type de clé.
  • Pour le type de retour de la fonction, la saisie semi-automatique fournit des suggestions pour les variables locales et les valeurs zéro qui seront appropriées pour le type de valeur de retour correspondant.

Saisie semi-automatique intelligente (⌃⇧Espace ou Ctrl+Maj+Espace)

Désormais, la saisie automatique intelligente suggère également :

  • Un pointeur vers l’initialiseur de struct.
  • Les types compatibles dans les déclarations et les cas de changement de type en premier.
  • Le type de la variable attribuée dans une déclaration de type.
  • Une liste de suggestions de pointeurs possibles dans l’expression.

Saisie semi-automatique basique (⌃Espace ou Ctrl+Espace)

La saisie automatique basique suggère aussi :

  • La saisie automatique pour les commentaires, qui suggère des noms pour les déclarations du paquet actuel et des noms de paramètres pour les fonctions et les méthodes.
  • La saisie automatique pour les littéraux et les conversions.

Édition du code

GoLand 2020.1 ajoute automatiquement des parenthèses autour des types de retour après la virgule lorsque vous écrivez la signature d’une fonction de retour à valeurs multiples.

La prochaine version permettra d’échapper automatiquement des guillemets lorsque vous collerez du texte dans un littéral de chaîne.

Prise en charge de Go 1.14

Nous avons ajouté la prise en charge de l’intégration d’interfaces se chevauchant et activé le mode vendoring par défaut pour Go 1.14 et pour les versions antérieures.

Débogueur

Dans GoLand 2020.1, vous pouvez facilement faire la distinction entre les goroutines pendant le débogage ou l’analyse des principaux vidages de mémoire grâce à la prise en charge des libellés de profileur. Vous pouvez également utiliser des macros comme paramètres pour exécuter ou déboguer votre application dans la boîte de dialogue Run/Debug Configurations et stocker le fichier de configuration dans le projet pour le partager avec vos collègues.

Complétion postfix

Le modèle Postfix Completion .else ajoute rapidement une déclaration “if” pour vérifier si l’expression est fausse.

Correctifs rapides

De nouveaux correctifs rapides sont disponibles :

  • Changez un appel non formatant en appel formatant en un rien de temps, en appuyant sur Alt+Entrée.
  • Le correctif rapide Create variable affiche à présent une suggestion de type attendu pour faciliter la saisie de la bonne valeur.

Inspections de code

De nouvelles inspections de codes sont arrivées dans l’éditeur :

  • Une nouvelle inspection de code vous avertit des appels non valides des méthodes de pointeur sur des récepteurs non pointeurs et propose un correctif rapide.
  • L’inspection de code Invalid conversions of uintptr to unsafe.Pointer vous avertit des utilisation incorrectes de uintptr et unsafe.Pointer pour convertir des entiers en pointeurs.
  • L’inspection Unmarshal is called with incorrect argument analyse les appels à json.Unmarshal et aux fonctions similaires des paquets encoding/json, encoding/xml et encoding/gob.
  • L’inspection de code Locks mistakenly passed by value vous aide à éviter de copier accidentellement une valeur contenant un verrou.

Live templates

  • Nous avons ajouté quatre templates (consts, vars, types et imports) pour vous aider à créer rapidement des groupes de déclarations.
  • Le modèle fori insère le code réutilisable pour la boucle for classique.

Refactorisations

  • La refactorisation Extract Method conserve l’ordre d’origine des paramètres de la méthode et de la fonction parente.
  • La refactorisation Rename détecte désormais automatiquement le renommage d’une déclaration. Si vous renommez manuellement une déclaration, l’EDI affichera une icône dans la gouttière pour vous proposer d’en renommer toutes les utilisations.
  • Navigate to implementations et Navigate to Declaration ou Usages montrent maintenant les résultats du projet actuel en premier.
  • L’action Find Usages recherche maintenant toujours les utilisations des méthodes de l’interface par défaut.

VCS

  • La nouvelle fenêtre d’outil Commit intègre maintenant les onglets Local Changes et Shelf.
  • La fenêtre contextuelle Branches a été remaniée sur plusieurs points .
  • La boîte de dialogue Interactively Rebase from Here a été améliorée.

Autre

  • JetBrains Mono, une nouvelle police de caractères que nous avons spécialement conçue pour les développeurs, est désormais la police par défaut.
  • Grazie, un plugin qui fournit des vérifications d’orthographe et de grammaire intelligentes pour le texte que vous écrivez dans l’EDI, est intégré par défaut.
  • Le nouveau mode LightEdit vous permet d’ouvrir un fichier dans l’éditeur de texte sans créer ni charger de projet.
  • Nous avons ajouté un nouveau mode Zen qui supprime les distractions pour vous aider à vous concentrer totalement sur votre code. Ce mode combine le mode Distraction Free et le mode Full Screen.
  • External Documentation amène maintenant à https://pkg.go.dev au lieu de https://godoc.org.
  • La palette de couleurs Default est de retour avec un nouveau nom : Classic Light.

Mises à jour des bases de données

Dans la nouvelle version, lorsque vous travaillez avec des bases de données, vous pouvez :

  • Exécutez des fichiers de script et des extraits de code en utilisant Run configurations.
  • Voir les résultats dans l’éditeur de code. Cette option est désactivée par défaut. Pour l’activer, allez dans Settings/Preferences | Database | General | Show output results in the editor.
  • Créez une configuration pour le tunnel SSH et utilisez-la dans de nombreuses sources de données ou même dans des projets.
  • Exporter les données vers un fichier Excel.
  • Choisissez votre format de données préféré dans la liste déroulante de l’extracteur.

Développement Web

  • De nouvelles intentions et inspections intelligentes (Alt+Entrée) sont disponibles pour vous faire gagner du temps lors du codage en JavaScript ou TypeScript.
  • La fenêtre contextuelle Documentation affiche maintenant plus d’informations utiles, notamment le type et la visibilité du symbole, ainsi que l’emplacement où ce symbole est défini.

Comme toujours, nous serons ravis d’avoir des retours de votre part ! Vous pouvez nous faire part de vos commentaires sur GoLand 2020.1 via notre outil de suivi des bugs ou par tweet @GoLandIDE. Merci !

Auteur de l’article original en anglais : Ekaterina Zharova

About Delphine Massenhove

Marketing Manager France
This entry was posted in New features, Release Announcements and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.