Features News Releases

TeamCity 2022.10 : interface utilisateur Sakura, meilleure intégration avec AWS, prise en charge de HTTPS intégrée, authentification Google OAuth et bien plus.

Read this post in other languages:
English, 한국어

TeamCity 2022.10 apporte l’activation de l’interface utilisateur Sakura par défaut, de nombreuses nouvelles fonctionnalités liées au cloud, notamment le système de gestion des informations d’identification AWS et l’accès terminal aux agents de build basés sur AWS EC2, et d’importantes améliorations aux intégrations VCS. Les administrateurs de serveurs apprécieront la nouvelle façon simplifiée d’implémenter HTTPS pour les installations TeamCity sur site. En outre, un nouveau module d’authentification pour l’utilisation des comptes Google et plusieurs fonctionnalités très attendues ont été implémentés.

Interface utilisateur Sakura : la perfection jusque dans les moindres détails

Sakura /sa.ku.ʁa/, qui signifie fleur de cerisier, symbolise le temps du renouveau et de l’optimisme, et cela représente tout fait l’idée derrière l’activation de cette interface utilisateur par défaut dans TeamCity 2022.10.

L’interface utilisateur Sakura est à la fois moderne, esthétique et rapide. Conçue pour améliorer l’accessibilité, elle présente les mêmes fonctionnalités que l’interface utilisateur classique mais apporte aussi de nouvelles capacités uniques. Nous avons travaillé sur l’interface utilisateur Sakura pendant plus de quatre ans afin de nous assurer qu’elle soit parfaite jusque dans ses plus infimes détails. Nous avons pu la tester dans le cadre de milliers de projets internes et externes, y compris dans des projets de grande envergure comme IntelliJ IDEA et Kotlin. Nous espérons que vous aimerez l’utiliser vous aussi !

Nous comprenons que certains de nos utilisateurs puissent être attachés à l’ancienne interface utilisateur, c’est pourquoi elle restera encore disponible pendant un certain temps, mais elle finira par être remplacée par l’interface Sakura dans l’une de nos prochaines versions, alors si vous pensez qu’il y manque quelque chose, n’hésitez pas à nous le faire savoir en créant un ticket dans YouTrack.

3, 2, 1, Décollage direction le Cloud !

De plus en plus de nos clients migrent leurs installations TeamCity vers le cloud, nous poursuivons donc l’expansion de nos capacités en la matière.

Gestion des identifiants AWS facilitée et plus sécurisée

Nous avons mis en place un nouveau système de gestion des informations d’identification AWS qui délivre des clés AWS temporaires et les expose de manière sécurisée pour vos builds.

Accès terminal aux agents de build basés sur AWS EC2

Nous considérons que chaque équipe de développement doit bénéficier d’une visibilité et d’un contrôle complets sur ses pipelines de livraison. Pour améliorer l’expérience de débogage de la CI/CD cloud, nous avons ajouté la possibilité d’ouvrir une session de terminal sécurisée aux agents de build basés sur AWS EC2 directement à partir de l’interface utilisateur de TeamCity, sans avoirbesoin d’accéder à la console de gestion du fournisseur cloud ou de demander à une équipe DevOps déjà très occupée de configurer des listes d’accès au réseau et des paires de clés SSH.

La disponibilité de la fonctionnalité est contrôlée par l’autorisation « Open an interactive session to the agent », qui n’est activée par défaut que pour les administrateurs du serveur, mais peut être attribuée à d’autres utilisateurs si besoin.

Mode de maintenance de l’agent cloud

Si vous avez déjà eu besoin de déboguer dans un pipeline de CI/CD exécuté sur une instance cloud, vous savez que l’opération peut s’avérer délicate. Cela requiert non seulement du temps et des efforts pour identifier et lancer le bon agent de build, mais il faut également s’assurer que de nouvelles builds ne soit pas lancées au cours du processus.

C’est là que le mode maintenance entre en jeu. Dans ce mode, TeamCity ne met pas automatiquement fin aux agents cloud une fois la build terminée et ils ne sont pas affectés à l’exécution de nouvelles builds, ce qui vous permet d’effectuer la résolution de problèmes.

Gestion des instances cloud dans une configuration multiserveur

À partir de TeamCity 2022.10, les nœuds secondaires de TeamCity peuvent démarrer et arrêter les instances cloud, ce qui permet un fonctionnement ininterrompu de la CI basée sur le cloud pendant la maintenance d’un serveur principal.

Intégrations VCS améliorées

Perforce

TeamCity 2022.10 apporte deux améliorations relatives à l’intégration avec les outils Perforce :

  • Perforce Shelve Trigger comprend désormais lorsqu’une liste de modifications mise en attente est associée à un flux autre que le flux par défaut et permet d’exécuter la build sur cette liste.
  • TeamCity détecte désormais les listes de modifications qui font l’objet de révisions dans Perforce Helix Swarm et ajoute des liens vers les pages de révision et de modification respectives dans les pages Build Overview et Changes, respectivement.

Prise en charge des jetons d’actualisation dans les connexions OAuth

TeamCity 2022.10 utilise désormais des jetons OAuth à courte durée de vie lorsqu’il travaille avec GitLab, Bitbucket Cloud et Azure DevOps. Vous pouvez donc créer des racines VCS sans avoir à générer manuellement des jetons d’accès pour ces services.

Sécurité de niveau supérieur

Prise en charge HTTPS intégrée

Aujourd’hui, la sécurité du pipeline de CI/CD est plus importante que jamais. Dans la version 2022.10, nous avons facilité l’activation du protocole HTTPS pour votre serveur TeamCity. Il vous suffit de télécharger un certificat HTTPS ou une chaîne de certificats au format PEM et TeamCity s’occupe du reste.

Jetons d’accès limité

Vous pouvez maintenant créer des jetons d’accès temporaires pour permettre à d’autres personnes de se connecter à TeamCity sous votre compte mais avec une portée d’autorisations limitée, par exemple un accès en lecture seule pour un projet spécifique. Ils vous seront utiles si vous voulez que quelqu’un vous aide à déboguer votre pipeline ou si vous réalisez une démo par exemple.

Connexion avec votre compte Google

Afin de prendre en charge davantage de workflows et de fluidifier l’expérience avec TeamCity, nous prenons désormais en charge l’authentification à l’aide de comptes Google. Lorsque vous vous connectez avec Google, TeamCity fait instantanément correspondre l’adresse e-mail Google avec un utilisateur de TeamCity, qui peut se connecter sans avoir à saisir de mot de passe. Il peut également créer automatiquement de nouveaux profils lorsque de nouveaux membres rejoignent votre équipe, à condition que leur adresse e-mail appartienne à l’un des noms de domaine que vous avez spécifiés.

Amélioration du nettoyage de l’espace disque

La fonctionnalité de build Free Disk Space tient désormais compte de la taille des artefacts et calcule automatiquement l’espace disque nécessaire à la résolution des dépendances des artefacts. L’utilisation de la fonctionnalité de build s’en trouve simplifiée car vous n’avez plus besoin de connaître la taille des artefacts téléchargés pendant la build et le seul point qui vous reste à spécifier est la quantité d’espace disque requise pour le processus de build lui-même.

Promotion des builds personnelles

À partir de TeamCity 2022.10, vous pouvez promouvoir des builds personnelles. Les builds déclenchées après la promotion deviennent également des builds personnelles.

Ce ne sont là que les principales améliorations fournies par TeamCity 2022.10. Pour la liste complète des modifications, consultez la documentation de TeamCity.


Commencer gratuitement maintenant

Auteur de l’article original en anglais :

Delphine Massenhove

Alexander Rassokhin